Témoigne d’une victime d’un burn-out

“J’étais dans un trou noir, incapable de bouger une jambe”

Aude Selly, âgée de 30 ans, était l’invitée de Jean-Marc Morandini dans “Morandini Live” sur CNews et Non Stop People à l’occasion de la diffusion  d’un documentaire sur le burn-out sur France 5. Sur le plateau, elle est revenue sur son burn-out sévère suivi d’une tentative de suicide.

Continuer la lecture

Le burn-out n’est pas une maladie complètement professionnelle

Pour la Ministre du Travail, Muriel Pénicaud, le burn-out n’est pas une maladie complètement professionnelle

“L’expression « burn-out » est tombée dans le lexique quotidien comme désignant un certain surmenage découlant d’un investissement dans le travail trop grand, d’une fatigue psychologique et émotionnelle directement liée à l’activité professionnelle. L’expression consacrée derrière l’anglicisme « burn-out », le nom français de cette maladie est d’ailleurs « syndrome d’épuisement professionnel ».

Continuer la lecture de « Le burn-out n’est pas une maladie complètement professionnelle »

Le burn-out n’est pas une maladie professionnelle

“L’expression « burn-out » est tombée dans le lexique quotidien comme désignant un certain surmenage découlant d’un investissement dans le travail trop grand, d’une fatigue psychologique et émotionnelle directement liée à l’activité professionnelle. L’expression consacrée derrière l’anglicisme « burn-out », le nom français de cette maladie est d’ailleurs « syndrome d’épuisement professionnel ». Ce lundi 12 février (2018), Muriel Pénicaud a néanmoins déclaré, en s’appuyant sur l’Organisme Mondial de la Santé, que le burn-out, ou syndrome d’épuisement professionnel, n’est pas une maladie entièrement professionnelle.”

Lire la suite

Les médecins invités à prendre le burn-out plus au sérieux

“La Haute Autorité de santé émet de nouvelles recommandations pour mieux repérer les travailleurs en souffrance.

«Sujet à débat et à controverse, le syndrome d’épuisement professionnel peut avoir des conséquences graves sur la vie des personnes et nécessite une prise en charge médicale.» C’est ainsi que la Haute Autorité de santé (HAS) explique la publication d’une «fiche mémo» destinée aux médecins pour les aider à repérer et à prendre en charge le burn-out. ..

Lire la suite

Un outil de diagnostic rapide de Burnout

Le burn out est un épuisement professionnel, à la fois physique et mental.

Le test d’inventaire de Burnout de Maslach et Jackson est un des modèles descriptifs du burnout, qui évalue l’atteinte psychologique au travail en étudiant les conséquences du stress chronique.

 

La version est une traduction d’originale du MBI, Maslow Burnout Inventory. Il comporte 22 questions qui permettent d’ explorer 3 dimensions :

  • l’épuisement émotionnel (stress, frustration, manque de motivation) ou syndrome anxieux dépressif : il témoigne d’une fatigue ressentie à l’idée même du travail, fatigue chronique, troubles du sommeil, troubles physiques. Pour MASLACH, ainsi que pour la plupart des auteurs, « l’épuisement serait la composante-clé du syndrome ». Contre la dépression, il y a disparition des troubles hors travail.
  • la dépersonnalisation  (détachement, détachement, isolement, cynisme, reget) ou perte d’empathie : plutôt une « déshumanisation » dans les rapports interpersonnels. La notion de détachement est excessive, conduisant au cynisme avec attitudes négatives à l’égard des patients ou des collègues, sentiment de culpabilité, évitement des contacts sociaux et replie sur soi-même. Le professionnel bloque l’empathie qu’il peut montrer à l’égard de ses patients et/ou de ses collègues.
  • l’accomplissement personnel (dévalorisation, auto-évoluation negativ) .  Cette dimension représente les effets démotivants d’une situation difficile, répétitive, conduisant à l’échec malgré les efforts. La personne commence à douter de ses réelles capacités, d’accomplissement. Cette dimension est une conséquence des deux premières.

✍ Ici vous trouvez le test

Source: Test Maslach, wikipedia, Maslach, C et col. (2006). Burn-out : l’épuisement Professionnel. Presses du Belvédère, Image : Description Maslach burnout.png (commons.wikimedia.org)

nouvelle proposition – initiative  de l’entre-aide

Dans notre dernier réunion en faisant un tour de table. Nous avons constaté un grand besoin de parler de nos connaissances et expériences personnelles accumulées sur le « parcours du combattant ».

L’idée a été lancé de faire une rencontre en parallèle au burnout café, pour échanger les différentes expériences, donner des conseils ou poser des questions.

Et pourquoi pas en faire un forum sur cette plateforme ?

Lieu : « le goût des autres » à Neuvy

date : les mercredi soir du 17 ou 31 mai sont disponibles à partir de 18h.

Si on veut manger, il y a des salades et Brigitte propose la possibilité de partager une pizza du camion qui est stationné le mercredi sur la place devant le bar.

Si vous avez envie d’un groupe d’entre-aide, veuillez vous mettre d’accord par mail pour une de ses dates et le communiquer à  Angelika assez vite (0651160236 ou appeler directement Brigitte sous 0470340523 ou 0682824427).